Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • Collectif de DEfense des Victimes de l'Amiante Renault ile-de-france (Codévar)
  • Ce collectif regroupe des salariés et des retraités des établissements Renault d'Ile-de-France : Technocentre, Lardy, Flins, Rueil, Billancourt... Il a pour but d'informer, de soutenir et d'aider les salariés et les retraités ayant été exposés à l'amiante durant leur activité professionnelle.
  • Ce collectif regroupe des salariés et des retraités des établissements Renault d'Ile-de-France : Technocentre, Lardy, Flins, Rueil, Billancourt... Il a pour but d'informer, de soutenir et d'aider les salariés et les retraités ayant été exposés à l'amiante durant leur activité professionnelle.
24 octobre 2007 3 24 /10 /octobre /2007 11:33
LE MONDE | 23.10.07 | 17h13  •  Mis à jour le 23.10.07 | 17h21
 
Cinq chercheurs et enseignants ayant travaillé sur le campus de Jussieu (Paris) et qui sont tous morts d'un mésothéliome (cancer de la plèvre) ont selon toute vraisemblance été victimes d'une exposition passive à l'amiante. L'édition datée de mardi 23 octobre du Bulletin épidémiologique hebdomadaire consacré à la surveillance de l'exposition à l'amiante publie l'analyse de ces cinq cas par une équipe de l'Institut de veille sanitaire et de l'Inserm, dirigée par Marcel Goldberg et Ellen Imbernon.
Les cinq personnes, quatre hommes et une femme, étaient toutes présentes lors du chantier de construction et ont travaillé à Jussieu depuis les années 1966-1969, parfois jusqu'en 2003. Toutes avaient indiqué avoir dû nettoyer leur bureau des poussières tombées du faux plafond. Leur mésothéliome pleural a été diagnostiqué en 2001 pour quatre d'entre elles et en 2002 pour la cinquième.
Les auteurs de l'étude se sont entretenus avec les sujets ou leurs proches au moyen de questionnaires standardisés pour évaluer l'exposition à l'amiante. Au terme de leur enquête, ils concluent : "Il s'agit à notre connaissance du premier rapport décrivant un "cluster" (groupe) de 5 cas de mésothéliome pleural parmi le personnel d'un même campus universitaire, sans exposition professionnelle active à l'amiante." Cette observation souligne "l'importance de l'impact sanitaire de la pollution des locaux de travail", ajoutent les auteurs.
Cette publication intervient alors que le docteur Claude Rafaelli, ancien médecin du travail dans l'entreprise Ferodo-Valéo de Condé-sur-Noireau (Calvados), qui compte de nombreuses victimes de l'amiante, est convoqué, mardi 23 octobre, par la juge Marie-Odile Bertella-Geffroy. Une convocation qui devrait aboutir à une mise en examen pour non-assistance à personne en péril. Dans un communiqué, l'Association des accidentés de la vie et l'Association nationale de défense des victimes de l'amiante soulignent qu'"au-delà des responsabilités individuelles, c'est l'institution (de la médecine du travail) qui a été totalement défaillante". Plus de 100 000 décès dus à l'amiante sont attendus en France d'ici à 2025.
Repost 0
Publié par collectif de défense des victimes de l'amiante chez Renault - dans infos générales amiante
commenter cet article
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 12:28
Pour lire le tract sur l'amiante à Renault distribué au Technocentre en mai 2005, cliquez ici !
Repost 0
Publié par collectif de défense des victimes de l'amiante chez Renault - dans tracts
commenter cet article
16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 13:48

Notre collectif a participé à sa première manifestation parisienne.

Cette manifestation portait sur l'amiante à l'appel de l'ANDEVA et de la FNATH, et sur la pénibilité au travail à l'appel de la CGT.

A cette occasion, nous avons diffusé un tract d'appel à la manifestation du 13 octobre 2007 sur plusieurs sites Renault de la région parisienne (Flins, Guyancourt, Rueil, Lardy et Boulogne-Billancourt).

Repost 0
Publié par collectif de défense des victimes de l'amiante chez Renault - dans tracts
commenter cet article
13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 09:41

"Amiante : 10 morts par jour. Ni responsables, ni coupables ?", interrogeait une pancarte. "Tous les ans, on a un nombre d'amiantés qui va en s'aggravant. Nous, on dit aux pouvoirs publics que ça suffit ! Les empoisonneurs que sont les patrons et les actionnaires doivent payer", a déclaré à l'Associated Press André Pousse, porte-parole de l'Association de défense des victimes de l'amiante Renault Le Mans (ADVARL), dans la Sarthe." 

"On veut un procès pénal de l'amiante puisque c'est en toute connaissance de cause qu'on nous a fait employer ces produits. Il y a eu un décret d'interdiction en 1997, mais on connaissait la dangerosité bien longtemps avant", a-t-il ajouté. André Pousse a souligné que ses deux frères étaient décédés d'un cancer provoqué par l'amiante, à l'âge de 60 et 61 ans."

Cliquez ici pour lire l'article du Nouvel Obs dont est extraite la citation ci dessus.

Repost 0
Publié par collectif de défense des victimes de l'amiante chez Renault - dans infos amiante Renault
commenter cet article
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 12:07

Vous êtes salarié Renault, encore en activité ou retraité, ou bien un membre de la famille ou un ami d'un salarié Renault, 
Vous vous posez des questions sur l'amiante à Renault,
Vous avez été en contact avec de l'amiante sur un des sites Renault de la région parisienne,
Vous avez manipulé de l'amiante ou avez été en contact indirect avec ce matériau,
Vous êtes victime de l'amiante,
Vous avez une maladie liée à l'amiante (plaques pleurales, fibrose, cancer, ...) :

Ne restez pas isolé !

Faites-vous connaître de façon à mettre votre expérience en commun et à profiter également de l'aide d'autres salariés ou retraités Renault.
N'hésitez pas à contacter le Collectif Amiante Renault Région Parisienne.
Les membres du collectif sont là pour vous écouter, pour vous aider et rassembler toutes les expériences afin de faire valoir les droits de chacun.
 


Pour nous contacter : 

Anciens de Renault Billancourt
-  Pierre Bernardini : 
pierre.bernardini@wanadoo.fr  - 06 81 1721 26

Technocentre Renault Guyancourt
-  Jean-Marc Boutteville : 
jm.boutteville@free.fr
-  Alain Gueguen : 06 73 76 97 49
-  Christian Morel : 
christian.d.morel@renault.com  - 01 76 85 73 30

Renault Rueil-Lardy
-  André Lancteau : lancteau.andre@neuf.fr
-  Michel Warenghem : 06 67 64 95 22
-  Jean-Claude Faure : jeanclaudec.faure@free.fr  - 06 62 03 85 47

Renault Flins
-  Sécrétariat CGT : cgt-renault.flins@wanadoo.fr  - 01 76 82 64 52


Repost 0
Publié par collectif de défense des victimes de l'amiante chez Renault - dans infos collectif
commenter cet article