Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Collectif de DEfense des Victimes de l'Amiante Renault ile-de-france (Codévar)
  • Ce collectif regroupe des salariés et des retraités des établissements Renault d'Ile-de-France : Technocentre, Lardy, Flins, Rueil, Billancourt... Il a pour but d'informer, de soutenir et d'aider les salariés et les retraités ayant été exposés à l'amiante durant leur activité professionnelle.
  • Ce collectif regroupe des salariés et des retraités des établissements Renault d'Ile-de-France : Technocentre, Lardy, Flins, Rueil, Billancourt... Il a pour but d'informer, de soutenir et d'aider les salariés et les retraités ayant été exposés à l'amiante durant leur activité professionnelle.
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 20:17

 

Procès de l’amiante : l’obstruction continue. Les défenseurs des victimes dénoncent la suspension de l’instruction dans le dossier Ferodo-Valeo.    

«Trop c’est trop !» L’Association nationale des victimes de l’amiante (Andeva) n’en peut plus de ce qu’elle qualifie d’«acharnement» de la part de la chambre de l’instruction à leur encontre.

Dernier épisode en date : le 16 janvier, Martine Bernard, la présidente de la chambre, a suspendu la procédure menée par la juge d’instruction Marie-Odile Bertella-Geffroy dans le dossier de l’usine Ferodo-Valeo de Condé-sur-Noireau (Calvados).

Un dossier emblématique de la catastrophe de l’amiante en France : à Condé-sur-Noireau, plus de 1 200 personnes ont succombé en trente ans aux ravages de la fibre cancérigène. C’est aussi le dossier dans lequel la maire de Lille, Martine Aubry, a été mise en examen pour homicides et blessures involontaires, tout comme d’autres anciens hauts fonctionnaires du ministère du Travail.

Dans une lettre ouverte à la ministre de la Justice, l'association des victimes de l'amiante demande le maintien en poste de la juge qui instruit ce drame sanitaire, Marie-Odile Bertella-Geffroy. 16 ans après, le scandale de l'amiante n'a pas été jugé.

Lire la lettre ouverte de l'Andeva à Mme Taubira, ministre de la Justice...

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Collectif Amiante Renault Ile-De-France - dans infos générales amiante
commenter cet article

commentaires

PANEDA 30/01/2013 09:37


c est une honte, moi, aussi, je me bats, pour que l'on reconnaisse la maladie prof,, de mon mari, decedé, du mesotheliome,, chez SNECMA BOULOGNE, depuis, un an,, aucune reponse,,, je vous
soutiens dans vos demarches,, il faut continuer pour la mémoire de nos chers diszparus